Logo UGA Logo Uni Osnabrück

Voix de la Foule chez Tacite

Extemplo Libyae magnas it Fama per urbes, / Fama, malum qua non aliud velocius ullum [...]

(Virgile, Énéide, 4.173-174)

Illustration médiévale de la Fama

Illustration de l'édition Brant de l'Énéide, Strasbourg 1502

Affichage du corpus

En jaune, les termes renvoyant à une vocalisation collective. En vert, le discours indirect rattaché à la foule.

Flèche vers la gauche
Flèche vers la droite
4/430 [Ann] I, 8 Réactions lors des funérailles d'Auguste
Le jour des funérailles d'Auguste, on entendit, selon Tacite, des commentaires ironiques qui comparaient l'événements aux débordements que la ville avait connus après la mort de Jules César.
Die funeris milites uelut praesidio stetere, multum inridentibus qui ipsi uiderant quique a parentibus acceperant diem illum crudi adhuc seruitii et libertatis inprospere repetitae, cum occisus dictator Caesar aliis pessimum, aliis pulcherrimum facinus uideretur : nunc senem principem, longa potentia, prouisis etiam herendum in rem publicam opibus, auxilio scilicet militari tuendum, ut sepultura eius quieta foret. Le jour de ses funérailles, les soldats étaient debout comme pour le défendre, cibles de nombreuses moqueries de la part de ceux qui avaient eux-mêmes vu ou qui avaient entendu parler par leurs parents de ce grand jour où la servitude était encore fraiche et la liberté revendiquée sans succès, lorsque le meurtre du dictateur César paraissait un acte ignoble pour les uns, magnifique pour les autres ; désormais, c’était un prince décrépit par un long exercice du pouvoir, et alors qu’un secours contre la république avait été prévu pour ses héritiers, qu’il fallait, apparemment, protéger par des troupes militaires pour conserver la sérénité de sa sépulture.
Flèche vers la gauche
Flèche vers la droite