Logo UGA Logo Uni Osnabrück

Voix de la Foule chez Tacite

Extemplo Libyae magnas it Fama per urbes, / Fama, malum qua non aliud velocius ullum [...]

(Virgile, Énéide, 4.173-174)

Illustration médiévale de la Fama

Illustration de l'édition Brant de l'Énéide, Strasbourg 1502

Affichage du corpus

En jaune, les termes renvoyant à une vocalisation collective. En vert, le discours indirect rattaché à la foule.

n° 420 [Dial] II Discussions collectives sur une tragédie prétexte
En 74 ou en 75 ap. J.-C., Curiatius Maternus lut publiquement une tragédie prétexte intitulée Caton, dont le sujet (et le traitement) déplut à Vespasien.
Nam postero die quam Curiatius Maternus Catonem recitauerat, cum offendisse potentium animos diceretur, tamquam in eo tragoediae argumento sui oblitus tantum Catonem cogitasset, eaque de re per urbem frequens sermo haberetur, uenerunt ad eum Marcus Aper et Iulius Secundus (…) . En effet, le lendemain du jour où Curiatius Maternus avait lu publiquement son Caton, alors que l’on racontait qu’il avait blessé les puissants – oubliant sa position, il avait évoqué, disait-on, seulement la figure de Caton dans le sujet de cette tragédie – et que l’on en parlait souvent en ville, Marcus Aper et Julius Secundus vinrent le voir.