Logo UGA Logo Uni Osnabrück

Voix de la Foule chez Tacite

Extemplo Libyae magnas it Fama per urbes, / Fama, malum qua non aliud velocius ullum [...]

(Virgile, Énéide, 4.173-174)

Illustration médiévale de la Fama

Illustration de l'édition Brant de l'Énéide, Strasbourg 1502

Affichage du corpus

En jaune, les termes renvoyant à une vocalisation collective. En vert, le discours indirect rattaché à la foule.

n° 360 [Hist] IV, 29 Attaque de nuit des Germains sur Vetera
L'attaque renouvelée contre le camp romain de Vetera (cf. Tac., Hist., 4.29) conduit les belligérants à combattre de nuit. Les Germains (Bataves et alliés) étaient alors désavantagés par la lumière que produisaient les feux de camp. Civilis agit pour résoudre ce problème.
Intellectum id Ciuili et restincto igne misceri cuncta tenebris et armis iubet. Tum uero strepitus dissoni , cursus incerti, neque feriendi neque declinandi prouidentia : unde clamor acciderat, circumagere corpora, tendere artus ; nihil prodesse uirtus, fors cuncta turbare et ignauorum saepe telis fortissimi cadere. Civilis comprit cela et il ordonne que l’on éteigne les feux, mélangeant tout dans les ténèbres du combat. Ce fut alors un fracas dissonant, un mouvement incertain, et l’on ne pouvait prévoir les coups ou les esquives ; là où l’on entendait une clameur, l’on se retournait, l’on tendait le bras ; la valeur n’était d’aucune utilité, le hasard troublait tout et, souvent, les traits des lâches tuaient les plus courageux.