Logo UGA Logo Uni Osnabrück

Voix de la Foule chez Tacite

Extemplo Libyae magnas it Fama per urbes, / Fama, malum qua non aliud velocius ullum [...]

(Virgile, Énéide, 4.173-174)

Illustration médiévale de la Fama

Illustration de l'édition Brant de l'Énéide, Strasbourg 1502

Affichage du corpus

En jaune, les termes renvoyant à une vocalisation collective. En vert, le discours indirect rattaché à la foule.

n° 332 [Hist] III, 74 Flavius Sabinus est lynché
Capturé par les Vitelliens sur le Capitole (cf. Tac., Hist., 3.73), Flavius Sabinus, préfet de Rome, est conduit devant Vitellius dans une contio (?), où la pression de la foule conduit l'empereur à condamner le frère de Vespasien à mort.
 Sabinus et Atticus onerati catenis et ad Vitellium ducti nequaquam infesto sermone uultuque excipiuntur, frementibus qui ius caedis et praemia nauatae operae petebant. Clamore proximis orto sordida pars plebis supplicium Sabini exposcit, minas adulationes que miscet. Stantem pro gradibus Palatii Vitellium et preces parantem peruicere ut absisteret : tum confossum conlaceratumque et absciso capite truncum corpus Sabini in Gemonias trahunt. Sabinus et Atticus furent enchaînés et conduits à Vitellius, qui les reçut sans faire preuve d’aucune hostilité que ce soit sur son visage et dans son discours, alors que frémissaient ceux qui réclamaient le droit de les tuer et une récompense pour leur travail zélé. Comme une clameur naissait à proximité, la partie basse de la plèbe réclame le supplice de Sabinus, mêle les menaces et les marques d’adulation. Debout sur les marches du Palatium, Vitellius, qui se préparait à intervenir, est poussé par les prières à y renoncer : alors, on perce son corps de coups, on le met en morceaux ; une fois décapité, ils le traînent aux Gémonies.