Logo UGA Logo Uni Osnabrück

Voix de la Foule chez Tacite

Extemplo Libyae magnas it Fama per urbes, / Fama, malum qua non aliud velocius ullum [...]

(Virgile, Énéide, 4.173-174)

Illustration médiévale de la Fama

Illustration de l'édition Brant de l'Énéide, Strasbourg 1502

Affichage du corpus

En jaune, les termes renvoyant à une vocalisation collective. En vert, le discours indirect rattaché à la foule.

n° 282 [Hist] II, 45 Déploration de la guerre civile chez les Othoniens et les Vitelliens
Peu après la bataille de Bédriac, les Othoniens, vaincus, se rendirent. La scène donne lieu chez Tacite à un tableau particulièrement pathétique.
Mox remissa legatione patuit uallum. Tum uicti uictoresque in lacrimas effusi, sortem ciuilium armorum misera laetitia detestantes . Isdem tentoriis alii fratrum, alii propinquorum uulnera fouebant : spes et praemia in ambiguo, certa funera et luctus, nec quisquam adeo mali expers ut non aliquam mortem maereret. Puis, l’on renvoya la délégation et l’on ouvrit le retranchement. Ce ne furent alors chez les vaincus et les vainqueurs qu’effusions de larmes ; on maudissait, avec une triste joie, le sort des guerres civiles. Sous les mêmes temps, on soigne qui les blessures d’un frère, qui d’un proche : on disait que les espoirs et les récompenses étaient incertains, à la différence de la mort et du chagrin ; de fait, personne n’était à ce point dépourvu de malheur qu’il n’ait pas une disparition à déplorer.