Logo UGA Logo Uni Osnabrück

Voix de la Foule chez Tacite

Extemplo Libyae magnas it Fama per urbes, / Fama, malum qua non aliud velocius ullum [...]

(Virgile, Énéide, 4.173-174)

Illustration médiévale de la Fama

Illustration de l'édition Brant de l'Énéide, Strasbourg 1502

Affichage du corpus

En jaune, les termes renvoyant à une vocalisation collective. En vert, le discours indirect rattaché à la foule.

n° 263 [Hist] I, 86 Prodiges et catastrophes naturelles avant l'affrontement entre Othon et Vitellius
Au-delà des terreurs humaines (cf. Tac., Hist., 1.85), le mois de mars 69 fut témoin de prodiges surnaturels signalant sans doute aux yeux des contemporains la rupture de la pax deorum ainsi que de catastrophes naturelles, qui eurent de graves conséquences dans les couches subalternes de la population romaine.
Prodigia insuper terrebant diuersis auctoribus uulgata  : in uestibulo Capitolii omissas habenas bigae, cui Victoria institerat, erupisse cella Iunonis maiorem humana speciem, statuam diui Iulii in insula Tiberini amnis sereno et immoto die ab occidente in orientem conuersam, prolocutum in Etruria bouem, insolitos animalium partus, et plura alia rudibus saeculis etiam in pace obseruata, quae nunc tantum in metu audiuntur . Des prodiges, que de nombreuses sources propageaient, aggravaient le climat d’effroi : dans le vestibule du Capitole, les rênes du char sur lequel se tenait la statue de la Victoire se relâchèrent ; une forme trop grande pour être humaine sortit précipitamment du sanctuaire de Junon ; la statue du divin Jules sur l’île du Tibre se tourna, un jour de beau et calme temps, de l’ouest vers l’est ; en Étrurie, un bœuf se mit à parler ; il y eut des naissances inouïes dans le règne animal, et de nombreux autres phénomènes que l’on avait déjà observés dans des temps grossiers en période de paix, mais auxquels, dans la crainte, on ne prête l’oreille que maintenant.