Logo UGA Logo Uni Osnabrück

Voix de la Foule chez Tacite

Extemplo Libyae magnas it Fama per urbes, / Fama, malum qua non aliud velocius ullum [...]

(Virgile, Énéide, 4.173-174)

Illustration médiévale de la Fama

Illustration de l'édition Brant de l'Énéide, Strasbourg 1502

Affichage du corpus

En jaune, les termes renvoyant à une vocalisation collective. En vert, le discours indirect rattaché à la foule.

n° 177 [Ann] XIV, 32 Cause de la révolte des Icéniens
Les troubles en Bretagne se concrétisèrent en 61 ap. J.-C. dans la révolte des Icéniens, menée par la reine Boudicca (ou Boadicée). Tacite décrit ici les discours prophétiques que certaines femmes (proches des druides ?) firent courir à la suite de certains signes favorables aperçus sur l'île.
Et feminae in furorem turbatae adesse exitium canebant externosque fremitus in curia eorum [Camulodunorum] auditos ; consonuisse ululatibus theatrum uisamque speciem in aesturio Tamesae subuersae coloniae. Quant aux femmes, un délire prophétique les agitaient et les faisaient vaticiner : c’était la fin ! Des bruits étrangers avaient été entendus dans la curie de Camulodunum ! Le théâtre avait retenti de hurlements, et l’on avait vu dans l’estuaire de la Tamise l’image du renversement de la colonie.