Logo UGA Logo Uni Osnabrück

Voix de la Foule chez Tacite

Extemplo Libyae magnas it Fama per urbes, / Fama, malum qua non aliud velocius ullum [...]

(Virgile, Énéide, 4.173-174)

Illustration médiévale de la Fama

Illustration de l'édition Brant de l'Énéide, Strasbourg 1502

Affichage du corpus

En jaune, les termes renvoyant à une vocalisation collective. En vert, le discours indirect rattaché à la foule.

n° 126 [Ann] XI, 11 Popularité du jeune Néron et rumeurs sur son enfance
Lors des jeux séculaires de Claude en 47 ap. J.-C., la plèbe manifesta (par des applaudissements et des cris, sans doute) toute l'affection qu'elle vouait à L. Domitius (le futur Néron), et que celui-ci héritait de son grand-père Germanicus (par sa mère Agrippine la Jeune). Selon Tacite, cette popularité était supérieure à celle du fils biologique de Claude, Britannicus. L'historien rapporte pour illustrer cette popularité la rumeur d'un prodige qui aurait marqué l'enfance de Néron.
Sedente Claudio circensibus ludis, cum pueri nobiles equis ludcrum Troiae inirent interque eos Britannicus imperatore genitus et L. Domitius adoptione mox in imperium et cognomentum Neronis adscitus, fauor plebis acrior in Domitium loco praesagii acceptus est. Vulgabatur que praefuisse infantiae eius dracones in modum custodum, fabulosa et externis miraculis adsimilata : nam ipse, haudquamquam sui detractor, unam omnino anguem in cubiculo uisam narrare solitus est . Claude présidait aux jeux du cirque, et lorsque des enfants nobles, parmi lesquels Britannicus – le fils de l’empereur – et L. Domitius – qui devait bientôt être adopté sous le nom de de Néron – attaquèrent à cheval le jeu de Troie, la faveur de la plèbe alla plutôt à Domitius : on prit cette préférence pour un présage. C’était un bruit courant que, encore nourrisson, des dragons l’avaient entouré comme une sorte de garde – propos dignes d’un conte qui prenaient la forme des prodiges étrangers : en effet, Néron lui-même, qui ne se rabaissait en rien, racontait souvent que l’on n’avait vu qu’un seul serpent dans sa chambre.